NOTABLE SALE

La tribune de l'art | Un dessin de Hackert acquis par Hambourg

Un dessin de Hackert acquis par Hambourg


Didier Rykner

 

mardi 19 janvier 2021

 


Jakob Philipp Hackert (1737-1807)
Le jardin anglais à Caserte, 1794
Plume et encre brune, lavis brun - 63,1 x 82,4 cm
Hambourg, Kunsthalle
Photo : Antonacci Lapiccirella Fine Art

 

 

Acquisition - Hambourg, Kunsthalle - Arrivé en Italie à l’âge de trente ans, le paysagiste allemand Jakob Philipp Hackert ne devait plus quitter la péninsule, parcourant la campagne romaine avec son frère Johann Gottlieb, devenant le peintre du roi de Naples Ferdinand IV de 1786 à 1799, puis se rendant en Toscane où il termina sa vie.

La Kunsthalle de Hambourg vient d’acquérir, auprès de la galerie romaine Antonacci Lapiccirella Fine Art, un dessin de Hackert, daté de
1794, alors qu’il se trouvait à Naples, et représentant le jardin anglais de Caserte.Construit à partir de 1745 par Vanvitelli, le palais de Caserte, souvent
comparé à Versailles dont il s’inspire, possède un parc que l’on peut tout aussi bien qualifier de jardin à la française que de jardin italien comme on le fait le plus souvent. Mais cet immense domaine comprend également un jardin à l’anglaise, créé à la fin des années 1780 par le jardinier allemand Johann Andreas Graeffer. Hackert représenta à de nombreuses reprises ce jardin, selon des points de vue différents.
La technique de cette feuille à la plume, à peine relevée d’un léger lavis, est frappante par la minutie dont elle témoigne, l’artiste décrivant de manière extrêmement précise, presque à la façon d’un miniaturiste pour une feuille pourtant de très grande taille la moindre feuille et la moindre anfractuosité des rochers. Aucune présence humaine dans ce paysage, et l’on sait d’ailleurs qu’il n’aimait pas peindre les figures dont il déléguait souvent à un autre peintre la charge de les représenter dans ses tableaux. Bien que le jardin soit entièrement artificiel et créé par l’homme, celui-ci se trouve ainsi totalement absent de ce dessin, à l’exception de la présence, à l’arrière-plan, d’un discret obélisque.

 

- Didier Rykner

January 19, 2021